l'HIPPOPOTAME: le Roi des lacs et rivieres

l'Hippopotame est incontestablement l'espece la plus spectaculaire des milieux aquatiques du Parc National de Virunga.
Il est herbivore et evite les paturages a vegetation elevé.
Il ingurgite en moyenne 30kg d'herbes courtes chaque nuit quand il quite lùeau pour aller brouter dans les savanes avoisinantes. Apès transformation dans l'organisme, cette quantité d'herbe est dégagée sous forme d'excréments dans l'eau dont des petits organismes se nourissent. A leur tour, ces organismes sont mangés par les poissons.
Ici on remarque que de l'herbe en passant par l'hippopotame favorise la productivité; c'esr a dire 30kgs d'herbes consommés par 30000 Hippopotames se transforment chaque jour en 900 tonnes déengrais naturel pour le lac et ses poissons.

le dernier recensement d'Aout 2005 a montré que le nombre d'Hippopotames a chuté fortement de 29000 à 1000 individus.
De par ce braconnage innacceptable sur les Hippopotames, le lac n'a plus son engrais naturel et les pôissons ne grandissent plus, menaçant ainsi gravement la survie des pecheurs.
Parmi d'autres causes de la rareté des poissons, nous pouvons citer le nombre grandissant de pecheries illegales et du nombre de pecheurs, qui font que les poissons sont tellement pechés qu'ils n'ont pas le temps de grandir et de se reproduire. Cette rareté influence la hausse des prix du poisson sur le marché.

Qu'allons nous faire pour augmenter le rendement de la peche?

a vous, à lui, à moi de prendre les options favorables à la protection de l'hippopotame et de son habitat, à dire NON au commerce de la viande d'hippopotame.
En protegeant l'Hippopotame on contribue à l'augmentation de la productivité des poissons.
Ainsi, aidons l'APN dans son programme d'education environnemental à conscientiser la population local en vue de sauver-garder ce patrimoine mondial du Virunga

Ajouté le 23/06/2010 par APN -